Archives de l’auteur : webmaster

Piper Bill Millin

Débarquement à Sword Beach. Piper Bill Millin est au premier plan, Lord Lovat, sur la droite dans la colonne, marchant dans l'eau.

Débarquement à Sword Beach. Bill Millin au premier plan

Le piper Bill Millin, fils d’un écossais devenu policier à son retour à Glasgow, est connu pour être l’un des rares joueurs de cornemuse à jouer durant la Seconde Guerre mondiale. Les joueurs de cornemuse, les pipers, menaient traditionnellement les troupes écossaises durant les batailles. Cependant, le taux de tués parmi ces derniers fut si élevé durant la Première Guerre mondiale que cette pratique sera interdite durant les combats par le haut commandement britannique. Lord Lovat, cependant, ignora ces ordres, et Bill Millin, âgé alors de 21 ans, respectant totalement les traditions des régiments écossais portant également le kilt, joua Highland Laddie et la The Road to the Isles au milieu de ses camarades qui tombaient lors du débarquement à Colleville-Montgomery (secteur Sword Beach) le 6 juin 1944.

La mission des troupes de Lord Lovat après leur débarquement à Sword Beach était de rejoindre au plus vite Pegasus Bridge, nom de code du pont situé sur le canal de Caen à la mer entre Bénouville et Ranville, pour renforcer les troupes aéroportées britanniques qui l’avaient pris pendant la nuit. La légende veut que les commandos anglais qui tenaient le pont entendirent la cornemuse de Millin avant de voir les renforts arriver. Comme les soldats allemands l’attestèrent plus tard, ils ne le visèrent pas, le pensant fou.

Statue à Colleville Montgomery

Statue à Colleville Montgomery

Bill Millin, comme beaucoup de vétérans, revenait régulièrement sur le pont pour les commémorations du D-Day. Affaibli par une attaque cardiaque en 2003, il ne se déplaçait plus qu’en fauteuil roulant avec le bras droit paralysé et fut absent pendant plusieurs années lors des cérémonies de commémorations du 6 juin en France. Il fut néanmoins présent à celles de 2009 et 2010 (son dernier voyage en France), à Colleville-Montgomery.

Il meurt le 17 août 2010 à l’âge de 88 ans au Torbay Hospital de Torquay dans le Devon.

En commémoration une statue représentant le Piper Bill Millin a été érigée en bord de plage à Colleville-Montgomery

Facebookgoogle_plusmailby feather
 

Serveurs en kilt harcelés

Au Hootananny, pub écossais situé dans la ville d’Inverness, les serveurs dans un but de faire couleur locale étaient tenus de travailler en kilt. Mais dorénavant ceux-ci sont en désaccord avec le propriétaire de l’établissement et refusent de porter le kilt à force d’être harcelés par des clientes éméchées qui tenaient à vérifier s’ils étaient ou pas nus dessous. Continuer la lecture

Facebookgoogle_plusmailby feather
 

Habits masculins dans les Émirats

Les habits masculins et féminins des Émirats est typique des pays arabes. Hérités de la culture bédouine prédominante dans la péninsule arabique, les hommes et les femmes d’aujourd’hui perpétuent les traditions ancestrales par leur façon de se vêtir. Hommes et femmes portent des « voiles » et des « robes » à manches longues. Continuer la lecture

Facebookgoogle_plusmailby feather
 
dhoti

Dhoti, la jupe homme de l’Inde

dhotiLe dhoti  est une espèce de jupe homme, traditionnelle au Bengale et dans la vallée du Gange et qui a été adoptée dans une grande partie au Nord de l’Inde. Il consiste en une pièce rectangulaire de cotonnade fine d’environ 5 m sur 1,20 m. Généralement blanc ou couleur crème, il se noue autour de la taille, et l’un de ses pans, passant entre les jambes, est fixée dans la ceinture ainsi constituée, le drapé formant un pantalon léger et aéré, un vêtement idéal dans le climat chaud du sous-continent. Continuer la lecture

Facebookgoogle_plusmailby feather
 

Le kilt en Galice

Homme de Betanzos

Homme de la province de la Corogne au 18ième siècle

Le kilt, cette jupe homme arrivant aux genoux,  est internationalement connue comme étant le costume national de l’Écosse et par conséquent tout le monde pense que le kilt a été créé en Écosse. Alors, que la jupe était un vêtement également portée par les hommes en Europe Occidentale depuis les temps anciens jusqu’à l’introduction du pantalon au 16e siècle.
En Galice, la jupe a été portée par les hommes jusqu’au 18e siècle. Des archéologues ont trouvé plusieurs statues représentant des rois de Galice datant de 3 siècles avant J.C. portant un kilt primitif montrant clairement des motifs fait de bandes horizontales et verticales se croisant à la façon d’un tartan.

Continuer la lecture

Facebookgoogle_plusmailby feather
 
Jupe homme

Hiatus, des jupes pour hommes

Depuis 2009, deux créateurs, Jennifer Marano et Jean-Guy Béal, confectionnent, à Nîmes dans le Gard des jupes pour hommes.
Nîmes, cité du blue jeans, puisque les premiers, destinés aux cow-boys, ont été confectionné avec la « toile de Nîmes », réputée très solide. Cette ville est sur le point de devenir la capitale de la jupe pour hommes. Les porteurs potentiels de jupes ont été interrogé, il en est ressorti que ce vêtements devait être confortable, muni de poches et de passants de ceinture. La société Hiatus propose désormais plusieurs collections on peut les découvrir sur leur site.

Facebookgoogle_plusmailby feather
 
Kilt en automne

En jupe même en automne

Demain c’est l’automne, l’été est bien fini ce n’est pas une raison pour ne plus ce mettre en jupe craignant d’avoir froid. Avec des grandes chaussettes voire de collants on peut tout à fait faire face à la baisse de température et continuer de bénéficier de ce confort qu’aucun pantalon ne peut permettre. Les kilts traditionnels offre un avantage supplémentaire, la chaleur de la laine durant cette période plus froide et même au cœur de l’hiver.

Facebookgoogle_plusmailby feather