Les questions sur la jupe

Les questions sur la jupe sont nombreuses :

Qu’est ce qu’une jupe ?

La jupe (de l’arabe joubba pour long vêtement de laine) est un vêtement unisexe fixée au niveau des hanches ou de la taille pour couvrir tout ou une partie de bas du corps sans division à chaque jambe et sans qu’en principe les bords inférieurs soient refermés.
En 1672, le dictionnaire de l’Académie Française l’a désignée comme vêtement féminin couvrant le bas du corps de la taille aux chevilles.
de nos jours, la longueur des jupes varie selon les gouts personnels, l’influence des modes, et des conceptions culturelles de la pudeur.

Pourquoi des hommes portent-ils la jupe ?

Homme de Betanzos

Soldat de la province de la Corogne au 18ième siècle

Jusqu’au 17ème siècle inclus les hommes portaient couramment des jupes quelques soient leurs pays et leurs religions. Dans les pays occidentaux et orientaux les hommes l’ont portée jusqu’à ce que les culottes et les pantalons devinrent à la mode et commençaient à être portés par tous.
De nos jours certains hommes portent des jupes et des robes lors de cérémonies religieuses ou des fêtes folkloriques, réminiscences de leur culture du passé. Certains autres en portent par effet de mode ou pour le côté pratique. Ils les trouvent également plus confortables pour leur anatomie que les pantalons.

Quel est l’histoire de la jupe ?

Une jupe faite de paille tressée, datant de 3900 ans avant Jean Paul Gaultier, a été découverte dans une grotte en Arménie. Les jupes ont été portées par les hommes et les femmes de nombreux peuples, comme encore de nos jours, lunghi, kunka et sarong portés dans le sud et le sud-est asiatique, et le kilt en Écosse.

Femme Miao en mini

Femme Miao en tenue traditionnelle

La longueur de la jupe varie au fil du temps et selon les civilisations. Quasi généralement, la jupe d’une femme doit la couvrir de la taille jusqu’aux cheville. Toutefois, le peuple des Miao originaire des montagnes du sud de la Chine est une ancienne culture où les femmes portent des vêtements courts (« Duan Qun Miao » ou « Jupe courte de Miao ») . En réalité de courtes minijupes (16 cm de haut) couvrant à peine les fesses, qui ont dû choquer pas mal d’observateurs de tous les temps.  Marie Quant considérée comme la créatrice de la minijupe n’a rien inventé.

Jupes du 19ème siècle

Durant ce siècle la coupe des vêtements féminins en Occident ont subi plus de transformations que durant les siècles précédents. Durant l’Empire nous avons des robes fourreau cintrées sous la poitrine. Progressivement la taille est revenue à sa place naturelle. D’abord étroite les jupes ont pris de l’ampleur, pour devenir en cloche, à crinoline, puis à tournures.

Jupes des 20ème et 21ème siècles

Ensuite vers 1915, le bas des jupes quitte le sol. Durant les 50 années suivantes les jupes devinrent courtes (années 1920), longues (années 1930), ensuite elles raccourcissent à cause des restrictions durant les années de Guerre, pour ensuite redevenir longues (mouvement « New Look »), elles raccourcissent entre 1967 et 1970, pour être les plus courtes possible au risque d’exposer les sous vêtements. Depuis les années 1970 la montée du port du pantalon par les femmes a remplacé le port de la jupe.

De nos jours aucune longueur ne domine pour la jupe, parfois longue, parfois courte selon les modes, les évocations des magazines et des catalogues.

Quelle jupe pour les hommes ?

Il y a un certain nombre de vêtements masculins qui rentrent dans la catégorie jupe ou robe. La conséquence que ces habits font partie de cultures et de traditions différentes c’est qu’ils portent des noms différents.

Kilt
Le kilt est une jupe d’origine gaélique et celte, considéré comme le costume national écossais, il est porté lors d’occasions plus ou moins formelles . Il existe des kilts irlandais et gallois mais ils ne font pas partis de leur identité culturelle.

Fustanelle Albanaise

Fustanelle albanaise

Fustanelle
La fustanelle est portée en Grèce et dans une partie des Balkans. Depuis le milieu du 20ème siècle elle est reléguée au rang de costume de cérémonie ou de folklore.

Gho
Le gho est une robe arrivant aux genoux portée par les hommes au Bhoutan. Faisant partie de l’identité nationale, il est obligatoire de le porter lorsque l’on est fonctionnaire et lors des manifestations nationales.

Sarong
Le sarong est une pièce de tissu que l’on enroule autour de la taille à la façon d’une jupe. Les sarongs existent dans différentes cultures sous différents noms incluant le paréo et le lava lava en Polynésie et dans les îles Hawaïennes (Samoa, Tonga, Tahiti et Fidji), le dhoti et lungi indiens et le mundu dans le sud de l’Inde.

Quelle est la jupe pour homme la plus connue ?

Photo de kilt

kilt traditionnel

Quand on pense jupe pour homme, on pense immédiatement au kilt. Le plus souvent associés à l’Écosse, les kilts sont aussi originaires de l’Irlande et des autres pays celtes. Le kilt a son histoire et chaque tartan est l’emblème d’un clan. Initialement, vêtement masculin de tous les jours, il devint le vêtement destiné aux cérémonies officielles, les mariages, les rassemblements pour les Jeux Écossais et les manifestations sportives. Toutefois le kilt est la solution pour les hommes qui souhaitent porter des jupes .
Il existe des kilts modernes n’utilisant pas les tartans, mais des tissus lourds en coton, en denim ou en cuir. Certains n’ont pas le même type de fabrication, le systèmes de plis est différent, parfois ils n’ont pas de plis, ils peuvent avoir des poches et une ceinture intégrée, mais ils sont tout de même appelés kilt.

Quelle différence entre robe et jupe ?

Une robe est un vêtement qui couvre le corps d’une pièce allant des épaules aux jambes.

Une jupe est un vêtement fixé au niveau des hanches ou de la taille qui couvre tout ou une partie du bas du corps sans division à chaque jambe.

Quelles styles de jupe pour les hommes ?

jupe_002

jupe Givenchy

La jupe est la pièce de vêtement la plus versatile. Portée seule en été c’est très confortable et lorsqu’il fait froid en hiver elle peut être portée avec en plus des collants plus ou moins épais pour couvrir les jambes. Elles peuvent être portées au travail, comme tenue habillée ou décontractée, comme tenue d’intérieur. Elles peuvent être combinées avec T Shirt, chemise ou pull. La clé étant de trouver le style qui lui va le mieux à chacun en restant masculin. Voici quelques types de jupes les plus courantes :

Une jupe ligne A ou trapèze a une forme évasée autour de la taille en forme de A. C’est de loin la jupe la plus appropriée. Vous pouvez la porter classiquement aux genoux. Selon le tissu et sa conception elles peuvent être utilisées soit en tenue habillée, soit en tenue décontractée. Fabriquée avec un tissu fin et déperlant elle est idéale pour les activités d’extérieurs comme la randonnée, grâce à sa liberté de mouvement. En climat chaud, sa forme permet à l’air de circuler librement entre les jambes.

jupe_longueJupe droite ou jupe crayon, c’est le chic ultime pour le travail. Elle peut avoir un très beau look avec une chemise et une veste ou avec un pull col en V. On peut la porter pour une réception ou en tenue décontractée selon sa fabrication. C’est idéal en climat froid et le soir grâce à la restriction de mouvement. Toutefois cette restriction n’est pas toujours un avantage.

Jupe évasée, froncée, en cercle. Ces jupes provoquent un effet de drapé autour du bas du corps.

Quand porter une jupe homme ?

Quelles que soient vos activités, ou juste pour expérimenter le port de la jupe, il existe différentes sortes de jupe sur le marché. A chaque moment sa jupe et le choix peut être délicat.

Kilt du travailleur

Kilt du travailleur

Jupes pour travailler. Le problème c’est qu’il peut y avoir des règles de conduite concernant l’habillement sur votre lieu de travail. Rendant impossible pour un homme le port d’une jupe. Généralement ces sociétés interdise encore le pantalon aux femmes. L’achat d’une jupe pour le travail doit être fait avec discernement selon que l’on travaille dans un bureau ou en atelier. En tout cas il ne faut pas avoir des jupes trop courtes comme pour les femmes la mini jupe ne fait toujours pas bon ménage avec le travail pouvant être facteur de distraction. Pour l’atelier ou le travail d’extérieur il existe des kilts modernes très bien conçus réalisés en coton lourd et épais avec de nombreuses poches et éventuellement des bandes réfléchissantes. Au bureau on peut s’orienter sur différents modèles de styles ou de coupes variées.

Jupe de tous les jours. Les possibilités sont nombreuses, tout est affaire de choix personnel mais il faut penser avec quoi elle va être portée. Nous pouvons nous permettre aucune restriction en longueur, forme et matière.

kilt ceremonieJupe de cérémonie. Choisir une jupe pour une cérémonie ou « sortir » le soir, se révèle délicat. Il faut un tissus de qualité, une finition irréprochable et le choix de couleur est limité. Le kilt a été et est encore considéré en Écosse comme la tenue de cérémonie et est utilisé lors des mariage.

Les jupes sont très interchangeables, selon les accessoires, une jupe de travail, peut être porté le soir, ou décontractée. Les jupes unis, sans motif, sans fioriture, de coupe classique sont les plus versatiles et sont les basiques d’une bonne garde robe.

 

 

 

 

Facebookgoogle_plusmailby feather
 

12 réflexions au sujet de « Les questions sur la jupe »

  1. Porrini Auguste

    J trouve que les homme en jupe c’est magnifique et moi même je ne porte que des jupes
    et des kilt ,
    et ci il existe un catalogue on peut mel’envoye
    merci

    Répondre
    1. JEAN CLAUDE

      Bravo !
      ce que vous dîtes me plait énormément !
      Portez-vous vos jupes en public ?
      J’ avoue que je n’ose pas mais
      chez moi, en privé, je ne me gêne pas !
      C’est beau, vous avez raison et
      c’est rudement pratique !
      A bientôt,
      Jean Claude.

      Répondre
      1. adminadmin Auteur de l’article

        Depuis plus de 5 ans je porte la jupe en public. De toute façon je n’ai plus de pantalon. Pratique, j’émets des réserves, en vélo par exemple ce n’est pas des plus pratiques, mais côté confort c’est indéniable notamment en ce moment durant les fortes chaleurs.

        Répondre
  2. Jacques Martel

    moi j’aimerais porter kilt de 45 cm de long :mais pour ma femme ne veut pas parce que pour elle c’est que pour les filles :mais elle peut porter un pantalon pour elle c’est féminin

    Répondre
    1. JEAN CLAUDE

      Cher ami ;
      je suis très heureux de pouvoir lire
      une opinion comme la vôtre.
      Moi aussi, j’ aimerais porter la jupe et
      notamment, bien sûr, le kilt.
      Les femmes portent le pantalon,
      cela légitime parfaitement notre choix !
      J’ aimerais beaucoup discuter de tout çà avec vous !
      Amicalement,
      Jean Claude.

      Répondre
  3. Joël

    Quand allez vous lancer véritablement la jupe pour les hommes
    Servez vous de la télé et des médias
    Qu’ils soient revêtus d’une jupe à chaque émission ou lors des reportages
    Présentez des jupes à chaque collection et cela rentrera dans les mœurs
    Et ça sera le début de l’égalité homme femme

    Répondre
    1. JEAN CLAUDE

      Il faudrait aussi que
      nous fassions nous-mêmes des réunions.
      Inviter des gens et leur permettre de voir
      que nous sommes en jupes, en robes et
      tout à fait normaux !
      A bientôt,
      Jean Claude.

      Répondre
    2. bruce-chris

      Cher Monsieur, il ne tient, qu’à vous aussi, de « lancer » la jupe pour hommes. Il vous suffit d’en porter en public comme nous le faisons, nous, déjà. Quant à se servir des médias: si vous avez vos entrées dans les grands médias, nous sommes preneurs.
      Je vous invite à nous visiter et pourquoi pas à nous rejoindre sur le site de l’association des hommes en jupe: http://i-hej.com

      Répondre
  4. Roger

    J’aime bien l’idée de porter des jupes, pour les hommes. On nous bassine avec l’égalité femmes hommes (et c’est normal de lutter pour ça), mais dans l’inconscient collectif, un homme en jupe est un travesti.
    J’aimerais beaucoup essayer le port de la jupe.
    Mais vous allez rire, ce qui m’interroge, là, c’est encore plus bas : vous portez quoi, aux pieds, avec les jupes ?
    Merci d’avance pour vos réponses !

    Répondre
    1. adminadmin Auteur de l’article

      Eté : jogging (je ne porte pas de sandales car j’ai les pieds abimés)
      Printemps/automne : Doc’s Martin (basses ou mi mollet)
      Hiver: bottes de chez Doc’s Martin

      Prendre de la grosse « godasse » pour faire masculin. (Enfin c’est mon point de vue)

      Chaussettes montantes lorsque les températures sont fraiches. et je me passe de pantalon.

      Répondre
  5. Yves

    Pourquoi vouloir « faire masculin » ? Le masculin est de l’ordre de l’être et la proportion masculin-féminin est propre à chacun.
    Pas besoin, à mon sens, de porter de grosses godasses.
    On peut très bien mettre des sandales fines ou des bottes ou autres chaussures issues du rayon femme sans pour cela « faire femme ». De même, on peut avoir des jambes épilées et porter des collants. C’est une question de goût et d’esthétique… et cela est très subjectif et peut évoluer dans le temps. Le regard s’habitue à ce qu’il voit régulièrement.
    Les premières femmes à porter le pantalon ou des grosses godasses ont choqué. Aujourd’hui, c’est banal, ça ne choque plus personne.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *